escalier-bois

Comment démonter un ancien escalier en bois ?

Les travaux de rénovation ne sont pas toujours une chose simple et ils impliquent parfois la destruction de certains éléments de la maison. Les escaliers en font partie et si vous vous décidez à démonter ces derniers parce qu’ils sont vieux, il y a une étape importante à suivre. Comment démontrer son escalier en bois ? Cet article aborde spécifiquement la question et vous éclair.

Étape de démontage d’un ancien escalier en bois

Généralement, les escaliers en bois sont reconnus pour leur mauvaise pérennité et leur durabilité en raison de la nature d’essence de bois choisi pour les construire. Malgré leur merveilleuse architecture et leur confort, ils finissent par s’user à force d’utilisation. Ce n’est pas pour autant qu’il faut les démolir négligemment. Pour cela, il est indispensable de suivre les étapes suivantes afin de réussir à les démonter convenablement.

Pour commencer, il a lieu d’enlever le garde-corps de l’escalier. La plupart des escaliers en bois en possèdent et ces derniers sont fixés à des rambardes. Notons cependant qu’ils ne sont pas faciles à enlever. Certains sont très compliqués à cause de leur structure de conception ou de la nature de leur montage. À cet effet, vous devez prendre le soin d’arracher les tenons de l’escalier avec la plus grande des patiences possibles.

Dans le cas où ce dernier n’est pas encastré dans les limons, vous pouvez le démonter facilement. Pendant votre démarche, il est clair que le dégagement des contremarches peut aussi vous donner du fil à retordre. Mais il ne faut pas paniquer à cause de ça. Avec votre pied-de-biche et un maillet, il suffit de les arracher un à un et du haut vers le bas. Après cette étape, vous pouvez maintenant descendre délicatement les limons. Le bois étant déjà vieux, vous n’aurez certainement pas besoin de déployer assez de force pour les extraire.

Par ailleurs, il y a des formes d’escaliers en bois dont les contremarches sont enfoncées dans les limons.

Pour ce type d’installation, le processus de démontage peut être pénible. Dans ce cas, vous devez d’abord retirer les limons. Ensuite, enlevez les rambardes, puis les fixations de marches pour enfin dégager les marches et contremarches un à un.

De même, il y a des cas où l’escalier en bois se présente sous forme de kit. À ce sujet, suivez simplement le guide du fabricant. Ce dernier comporte la notice et renseigne intégralement sur la façon et la précision requise pour démonter votre escalier. Par conséquent, vous n’aviez aucun souci à vous faire.

Précautions à prendre pendant le démontage

Si vous voulez démonter votre escalier en bois, certaines mesures sont indispensables non seulement pour votre sécurité, mais aussi pour celle de votre entourage. Toutefois, il faut faire attention à la surface de travail où sera fait le démontage. Autrement dit, aucune personne ne doit être dans le périmètre ni circuler en bas de l’escalier parce que des cas d’accidents peuvent survenir. Il se peut par exemple que les bois chutent au cours du démontage et cette précaution éloigne le risque de blesser une personne se trouvant sur les lieux. On ne peut tout vérifier, alors il est mieux de prévenir.

Aussi, vous devez utiliser les bons outils pour faciliter le travail. Il est important de souligner que même si les bois sont très usés, ils peuvent toujours servir. C’est pourquoi il est crucial de numéroter chacun d’eux afin de mieux s’orienter quand viendra le moment de vouloir les réutiliser.

L’escalier en bois est une forme d’escalier très classique. Même si le moment est venu de le remplacer par un autre, il est impératif de conserver sa structure initiale. Pour ce faire, démontez d’abord les limons afin de permettre le dégagement facile des marches et contremarches. Si vous faites attention à ces points clés, le démontage de votre vieil escalier sera fait sans problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *