isolation-phonique-chambre

Comment isoler phoniquement une chambre ?

La chambre est en principe un lieu intime où vous devez pouvoir vous reposer tranquillement. Votre sommeil ne doit donc pas être perturbé de nuit comme de jour par les bruits provenant d’ailleurs. À cet effet, vous devrez prendre toutes les précautions pour isoler votre pièce des perturbations phonique. Laissez-vous guider par quelques astuces qui vous permettront d’isoler phoniquement une chambre.

Isolez d’abord les murs de votre chambre

La qualité de vos murs déterminera le niveau de bruits que vous pouvez entendre en son sein. Il peut s’agir aussi des bruits de vos voisins. Afin de remédier à ce phénomène, il vous faut doubler les parois qui se retrouvent à l’intérieur avec quelques installations contre le passage des sons. À cet effet, vous devrez fixer une couche isolante tout appliquant le principe de « masse-ressort-masse ».

Ce principe vous permet de diminuer la transmission des sons en provenance de la première masse. Cela dépend aussi de la qualité du dispositif utilisé. Notez que la masse première est le mur support de votre chambre. Le ressort constitue un vide ou une matière isolante.

En ce qui concerne la deuxième masse, elle est constituée d’une plaque qui protège la chambre contre la transmission phonique. Si une partie de la pièce se trouve à l’extérieur, vous devrez alors opter pour un « doublage sous ossature ». Si vous avez un petit logement, il est préférable de choisir un système de doublage pour économiser de l’espace.

Isolez ensuite votre plafond et le sol

Après les murs de votre appartement, pensez au plafond et au sol. Pour ce qui est du plafond, il agit sur le passage des bruits aériens et sur la transmission des vibrations des murs. Pour y remédier, il faut juste doubler la paroi en posant une couche isolante. Vous pouvez alors placer un faux plafond qui vous permettra d’éviter le passage des sons provenant du haut.

Également, vous pouvez procéder à un « doublage collé » qui est constitué d’une plaque de couverture et d’un produit isolant. En ce qui concerne l’isolation du sol, elle vous permettra d’empêcher toutes les vibrations et tous les sons qui viennent du dessous de la pièce. Elle limitera aussi les nuisances qui peuvent provenir de votre chambre à isoler.

Isolez enfin vos fenêtres et les portes

Ces éléments sont des ouvertures qui font souvent passer le bruit de l’air et les sons. Vous devrez donc prévoir pour ces derniers un même traitement acoustique que les parois. Vous devrez surtout le faire pour les fenêtres, car elles sont favorables à la diffusion des sons.

Il existe plusieurs types de fenêtres disponibles qui vous offrent la possibilité d’empêcher les nuisances sonores. Elles sont spécialement conçues pour vous assurer une tranquillité. En ce qui concerne les portes qui diffusent les bruits d’ascenseur ou laissent passer les sons des couloirs, vous pouvez prévoir des brèches disposant de caoutchouc ou de silicone. Cependant, si vous avez les moyens de vous offrir une porte insonorisée, il vaut la peine d’opter pour celle-ci.

En définitive, pour isoler phoniquement une chambre, vous devrez d’abord procéder à l’isolation des murs de celle-ci. Ensuite, il vous faudra isoler le plafond et le sol ainsi que les fenêtres et les portes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *