isolation-mur-isolant-mince

Comment isoler un mur intérieur avec isolant mince ?

Les pertes de chaleur par les murs consomment assez d’énergie dans votre habitat. Pour éviter ce problème, l’isolation de cet ouvrage de maçonnerie est indispensable pour votre confort. À cet effet, l’une des techniques les plus répandues est l’isolation par l’intérieur avec un isolant mince. Pour la mettre en place, il est important d’avoir une bonne connaissance des étapes à suivre !

Les outils

Pour isoler votre mur intérieur avec un isolant mince, vous devez disposer d’un certain nombre de matériels.

En dehors de l’isolant mince, vous aurez besoin d’un cutter spécial isolant mince pour un découpage sans aucune détérioration. À défaut de ce dernier, vous pouvez utiliser une paire de ciseaux professionnels. Il faut également un adhésif pour isolant mince. Il est essentiel pour rendre étanche la jonction des lés de l’isolant. Il permet aussi de donner une durabilité à l’isolation et d’éviter toute intrusion entre les pans.

Ensuite, vous aurez besoin d’une agrafeuse professionnelle et des agrafes plates de 14 millimètres à 16 mm. De plus, il faut un cordeau ou une ficelle de la longueur intérieure de la toiture, des chevilles et des tasseaux. Également, vous aurez besoin de vis à clous, d’un mètre, d’un crayon et d’une perceuse visseuse.

Enfin, vous devez disposer de suspentes, mais aussi des rails de fixation pour plaques de plâtre.

Préparation du mur avant les travaux d’isolation

Il est convenable de préparer les murs avant le début des travaux d’isolation. Si vous avez couvert votre mur intérieur avec un papier peint, il faut l’enlever. À l’extérieur, les problèmes d’humidité doivent être réglés avant qu’un isolant ne soit posé.

Aussi, il est primordial que le mur soit étanche à l’eau de pluie. Quant à l’étanchéité à l’air, elle ne doit pas être discontinue afin de ne pas affaiblir l’efficacité de l’isolation. Il ne faut donc pas laisser place à un passage d’air ni par les bordures, ni par les joints.

Mettre en place les tasseaux

Les tasseaux sont des pièces de bois qui serviront de support pour poser l’isolant mince. Grâce à votre perceuse, aux vis et aux chevilles, fixez-les en nombre suffisant sur le mur à isoler. Il est recommandé de placer les tasseaux périphériques horizontaux en haut et en bas du mur. Ensuite, suspendez dans l’angle un tasseau, puis un autre à 40 centimètres du premier pour que l’isolation soit continue dans l’angle. Après, il faut poser les tasseaux verticaux tous les 75 cm.

Application de l’isolant mince

Il faut poser le premier lé d’isolation de part et d’autre en tournant la face vers l’intérieur de la pièce. Puis, à partir du haut, agrafez ce lé sur les tasseaux tous les 15 cm. Faites attention à ce que l’isolant ne se colle pas au mur.

Superposez les lés en coupant l’isolant à 45 degrés et agrafez le bas à chaque 5 cm. Vous pouvez alors couper le surplus d’isolant. Mettez le second lé de part et d’autre sur le bord vertical du premier et agrafez-les chaque 5 cm.

Après, recouvrez les jonctions d’adhésif pour isolant mince. Faites cela jusqu’à ce que l’entièreté du mur soit recouvert tout en respectant la continuité de l’isolation. Il est obligatoire de conserver une lame d’air de 20 mm entre le parement et l’isolant.

Après avoir posé l’isolant, assurez-vous de ne pas le détériorer en voulant poser des accessoires dans le mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *