fosse-septique-beton

Comment construire une fosse septique en béton ?

Dans tout habitat se trouvent des toilettes permettant l’évacuation des matières fécales et les eaux usées. En réalité, il existe un système relié aux toilettes appelées « fosse septique » qui participe beaucoup plus à l’évacuation. Une fosse septique peut être construite à base de plusieurs matières. Dans l’article suivant, nous allons nous intéresser aux démarches à suivre pour construire une fosse septique en béton.

Utiliser le matériel adéquat

La construction d’une fosse septique nécessite l’utilisation de plusieurs matériaux. Il est indispensable d’utiliser un moyen spécial pour creuser la fosse. À cet effet, vous pouvez utiliser des perles. Hormis les perles, vous pouvez toutefois utiliser un Caterpillar qui est un engin beaucoup plus rapide et qui vous permet de fournir moins d’efforts.

Vous aurez aussi besoin d’une bétonnière qui est une machine spécialisée dans la fabrication du béton. De même il vous faudra des planches de coffrages munis de fers à béton et qui sont des éléments qui participent directement à l’ossature de la fosse septique en béton. Pour confectionner le béton, il vous faut aussi utiliser d’autres éléments-clés que sont : le ciment, le gravier, le sable, l’eau, un berlingot, une taloche à manche, une brouette.

Creuser la fosse puis préparer l’assise

Avant tout autre préparatif, la première des choses à faire est de creuser une fosse de quelques mètres de profondeur selon les objectifs escomptés à l’aide d’un Caterpillar. Préparez l’espace où la dalle en béton sera coulée (assise) en y mettant d’abord du gravier pour qu’elle soit bien compacte. C’est une option pour ceux qui sont bien nantis, car le gravier coûte cher. Autrement, utilisez un moyen qui vous est plus accessible.

Mettre en place le coffrage

Faire du coffrage est indubitablement nécessaire pour un béton bien ajusté et solide. À cet effet, selon la forme que l’on désire pour notre coffrage, vous devez le faire tout en tenant compte des diagonales de ce dernier de façon à ce qu’elles soient identiques. Placez par la suite à l’intérieur du coffrage des fers à béton. Les fers à béton sont ces éléments qui assurent la ténacité du béton face aux forces extérieures. Ils empêchent donc toute éventuelle fissure pouvant causer de dommage au béton.

Fabriquer le béton

Le matériel adéquat étant disponible, il vous sera donc plus facile de confectionner votre béton. Pour y parvenir, faites d’abord le mélange du ciment, du sable et du gravier. Mettez la bétonnière en marche puis introduisez une quantité raisonnable d’eau à l’intérieur du mortier. Introduisez par la suite le mélange préalablement confectionné à l’intérieur du mortier (parti de la bétonnière effectuant un mouvement de rotation) afin d’obtenir un mélange homogène.

Couler le béton à l’intérieur du coffrage

Pour couler le béton, n’hésitez pas à utiliser un berlingot pour vous faciliter la tâche. Ce dispositif muni d’un tuyau versera directement le béton dans le coffrage jusqu’à la hauteur désirée. Au cas où vous ne disposeriez pas de berlingot, nous vous suggérons d’utiliser une brouette pour le transport. Ensuite, à l’aide d’une règle en aluminium, lisser votre dalle puis enlever le surplus d’eaux et de bétons. Si vous remarquez l’apparition de trous, ajoutez un peu de béton à ces endroits puis faites les lisser à nouveau.

Retoucher le béton

Pour mener cette opération, vous devez affranchir plusieurs étapes. Premièrement, vous devez tapoter et lisser à nouveau la surface de votre béton avec une taloche à manche afin de faire ressortir le reste d’eaux qui doit s’évaporer par la suite. Ensuite, vous devez faire des joints de fractionnement pour éviter l’apparition des fissures qui peut être causée par le séchage ou la température. Procédez enfin à un arrosage régulier du béton chaque jour afin d’accélérer le processus de séchage de prévenir les fissures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *