rehabilitation-renovation

Quelle différence entre réhabilitation et rénovation ?

Pour les non-initiés, les mots réhabilitation et rénovation font référence à la même action qui est souvent l’action d’améliorer l’état dégradé d’une bâtisse. Alors, pourquoi y a-t-il deux mots pour la même signification ? Eh bien, parce que ces deux choses sont très différentes. En effet, pour changer l’état d’une construction, on peut opter pour l’un ou pour l’autre.

Plusieurs paramètres entrent en jeu dans le choix de l’une des deux méthodes. L’emplacement, l’historique et les objectifs du propriétaire fixent la conduite à tenir. Pas encore assez clair ? Suivez-nous, nous allons vous aider à comprendre.

Qu’est-ce que la rénovation d’un bâtiment ?

L’expression « rénover » est utilisée pour désigner l’ensemble des travaux entrepris pour remettre en état une bâtisse. Il peut s’agir de travaux importants touchant à la structure par exemple ou simplement d’une remise au goût du jour.

De ce fait, garder l’apparence initiale des lieux n’est pas obligatoire. Il peut s’agir de :

  • Poser un nouveau revêtement de sol ;
  • Replâtrer les murs ;
  • Installer une nouvelle salle de bain ;
  • Remplacer une menuiserie usée.

Rénover certains éléments tels que les portes ou les fenêtres donne parfois des réductions d’impôts si elle est faite par un professionnel. Lorsqu’il s’agit d’un appartement, les parties communes sont sous la responsabilité de l’instance qui gère le bien. C’est cette dernière qui décidera des changements à apporter.

Qu’est-ce qu’un projet de réhabilitation ?

La réhabilitation est la remise en état d’une construction sans lui causer de destruction. Lors de cette opération, l’architecture est préservée. De ce fait, l’aspect extérieur (façade et structure) est généralement conservé, par contre, l’intérieur peut être réaménagé.

Tous les types de construction peuvent subir une réhabilitation. Néanmoins, ce genre de travaux s’applique sur des bâtiments anciens, et c’est souvent une remise aux normes tout en améliorant le confort intérieur. Le bâtiment peut être réaffecté par la suite.

Prenons l’exemple d’un ancien entrepôt réhabilité en loft. Les façades extérieures et l’apparence générale sont gardées, mais la fonction change.

Pourquoi réhabiliter un bâtiment ?

Aujourd’hui, la réhabilitation représente environ 50 % de l’activité du secteur du bâtiment. Ainsi, la réhabilitation s’impose d’elle-même, comme l’axe fort du développement de la construction. C’est un marché qui est en plein essor. Voici les raisons pour lesquelles la réhabilitation d’immeubles est préconisée.

Pour la préservation du patrimoine

Premièrement, l’intérêt majeur est celui de ne pas affecter le patrimoine immobilier. Au contraire, il s’agit de le remettre en valeur. Prenons l’exemple des friches industrielles qui sont la plupart du temps délaissées. Il est possible de moderniser ces immeubles entièrement tout en gardant leurs façades d’origine. Cela permet de préserver non seulement le cachet de ces anciennes usines, mais également d’offrir une originalité et une attractivité à la ville entière.

Pour redynamiser un périmètre

Cette procédure permet d’apporter un dynamisme aux villes disposant de vieilles bâtisses laissées pour compte. Beaucoup de possibilités de transformation pouvant animer une ville sont possibles :

  • Transformation en hôtels ;
  • Transformation en bureaux ;
  • Transformation en auberge pour jeunes.

Pour favoriser le développement durable

La réhabilitation peut aussi répondre à l’enjeu climatique. En effet, la réalisation de travaux de rénovation énergétique au sein des bâtiments anciens est très importante, car cela peut réduire considérablement leurs empreintes carbones.

Ce procédé passe par une isolation améliorée, mais aussi par une meilleure ventilation ou le remplacement total des installations qui consomment trop d’énergies fossiles par des installations récentes qui fonctionnent avec les énergies renouvelables. L’aspect extérieur lui, reste totalement préservé.

Pour travailler sur site occupé

C’est l’un des plus grands avantages de la procédure de réhabilitation, le fait que celle-ci peut se faire même sur un site occupé au moment des travaux, vous épargne de devoir reloger les occupants.

Pour les retombées économiques

La réhabilitation offre également des apports sur le plan financier, elle permet notamment de :

  • Bénéficier d’avantages fiscaux, si vous achetez un bien réhabilité ;
  • Bénéficier d’un emprunt à taux 0 pour acheter un immeuble réhabilité ;
  • Offrir un meilleur plus-valu pour une bâtisse réhabilitée, qu’un logement neuf.
  • Économiser les frais des fondations et des gros œuvres.

Pour la préservation du foncier

De nos jours, les terrains constructibles se font de plus en plus rares. L’urbanisation excessive fait de la réhabilitation un moyen privilégié pour pallier le manque du foncier.

Pallier la crise de logement

La réhabilitation d’immeubles abandonnés en habitations, permet de faire face au manque de disponibilité de logements.

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur la rénovation et la réhabilitation. Vous avez désormais les outils nécessaires pour bien choisir si le choix s’offre à vous. N’hésitez pas à consulter des professionnels pour un accompagnement plus poussé et des réponses plus pointues. Selon vos besoins, vous pouvez faire appel à un architecte qui se chargera de faire le diagnostic de votre immeuble. Vous avez également l’opportunité de faire un devis pour estimer les travaux que vous avez choisis d’entreprendre.